Bikira Mariya udusabire

Bikira Mariya udusabire

Message de Jésus adressé à BYISHIMO le 03-06-2013

Notre Seigneur Jésus est apparu avec un grand chagrin et dans  une lumière intense qui n’a rien de  comparable. Il me regarda et me salua ainsi :

 

Jésus : Mon enfant laisse moi t’envoyer encore vers le peuple du Rwanda et celui du monde entier. Dis-les que je souffre  et que vraiment  je souffre trop à cause de mes nombreux enfants qu’on continue de faire disparaître, qu’on jette dans les prisons, qu’on tue innocemment. Comme je l’avais annoncé la fois passée, le temps est venu de se venger pour eux.


Je viens en tant que Roi de la Terre et du Ciel. Jamais je ne reculerai. Vous avez reçu plusieurs messages de ma part, vous avez reçu beaucoup de messages et vous avez refusé d’écouter.  Voilà que le temps est arrivé. Là où les choses arrivent, il n’y aucune barrière. Je viens personnellement purifier le Rwanda. Celui qui a agi mal, il sera puni. Celui qui a bien travaillé, il recevra sa récompense. Les uns parmi vous, vous vous croyez très intelligents ! Je vais vérifier de qui s’agit-elle votre  intelligence!  Entre moi et vous, je vais voir celui qui est le plus intelligent que l’autre.


Mes enfants, vous n’avez rien vu encore. Vous chantez partout que vous avez la paix alors qu’elle n’est pas là. Mes enfants, sachez-le donc, aujourd’hui  c’est presque le dernier jour de vous avertir. Mais vous les enfants qui ont décidé de nous suivre moi et ma Mère soyez plus forts. Je suis toujours avec vous mes enfants. On vous a parlé de 6, on vous a parlé aussi de 9 et  vous n’avez pas encore compris ce que cela veut dire.

6 signifie le mois de juin. 9 c’est le mois de septembre. Sachez donc que vous êtes dans les moments difficiles comme dans le champ des épines.


Je viens nettoyer ceux qui se nomment les intouchables de hautes dignités. Parmi eux, il y a ceux qui pensent que personne de pourra les vaincre. Je vais voir donc celui qui a la force. Et toi aussi mon enfant, ne tardes pas à diffuser  ce message car je constate souvent que tu as peur. Donnes ce message à chacun afin qu’il le connait. Pour que personne ne dira pas par après qu’elle n’était pas au courant.


Mon enfant, tu m’a bien regardé. Tu vois comment je suis ? La prochaine fois ça sera pire encore. Mon enfant, écoute moi bien. Je vois que tu as peur de transmettre mon message en laissant à côté certaines parties. Si jamais il y une partie de message que tu refuses de parler, tu le diras quand tu seras dans les mauvaises conditions. Parles-les et qu’ils t’entendent. Celui qui ne t’écoute pas c’est son affaire. Oui, c’est son affaire ! Il n’a aucun argument pour se justifier. Parles sans rien craindre car tu es avec Moi.

 
Vous êtes entrain de maltraiter mes enfants en pensant que je ne suis pas au courant. Je vais me venger pour eux. La pluie de grêle va s’abattre sur vous. Celui qui ne sera pas enlevé par cette pluie sera tué par les maladies contagieuses. Et actuellement même ces fléaux  ont déjà débuté. Vous allez rencontrer des  maladies de diverses sortes et vous ne comprendrez pas leurs symptômes. Ces maladies sont incurables. Pas de médicaments pour les soigner qui existent.


Pour le moment, Satan s’est levé et s’est engagé pour le Rwanda. Raison pour laquelle je parle dans ce petit pays  pour qu’il soit purifié. Ce pays sera exemplaire de toutes les nations. Je vais moi personnellement le nettoyer car il accueillera les personnes purifiées. Ceux qui y seront assis ce seront des personnes purifiées. C’est pour cela que je m’adresse à toutes les nations de la Terre. J’appelle à tous les rwandais qui sont éparpillés dans plusieurs pays du monde, peu importe le pays, de se purifier à partir de maintenant car celui qui sera assis avec moi dans ce pays est celui qui sera purifié.


Mes enfants, je vous demande une chose. Faites recours à ma Très Sainte Mère en récitant le Rosaire et le chapelet des sept douleurs parce que c’est cela qui vous sauvera de ces malheurs.

Eh bien, il y a ceux qui disent qu’ils m’aiment vraiment. Mais ils oublient ma Mère. Ces personnes se trompent énormément car jamais je ne me sépare de ma très chère Mère. Tous les temps nous sommes ensemble.

Je t’ai confiés à certains pour qu’ils te suivent et t’aident dans ta vie. Je constate que eux aussi sont occupés par des choses mondaines. Oui, eux aussi vont recevoir le châtiment. Ce n’est pas tous bien évidemment. Il y a ceux qui essayent et qui ne sont pas dans ce pays.

 

Mon messager, mon enfant, lèves toi et dis aux Rwandais et le peuple de toutes les nations que je suis triste, triste, très triste. Je vais faire descendre le feu du Ciel et remonter le feu de l’enfer. Les deux feux vont se diriger vers vous. Et ces fléaux sont déjà là. Aucun moyen de les arrêter.

 

Mon enfant, dis-les que le fléau destructeur qui arrive vous entoure et sauf un si petit nombre parmi vous sera épargné. La mère des enfants souhaitera de n’avoir jamais mis au monde, elle souhaitera d’être stérile, car les larmes seront énormes dans ce pays. Je ne parle pas seulement ce pays mais je m’adresse à toutes les nations.

 

Mes enfants, je vous ai demandé de pardonner, et vous avez dit que vous ne voulez pas. Je vous ai demandé de baisser vos armes de lance et vous avez dit que vous ne voulez pas entendre cela. Et voilà alors que les malheurs vont s’abattre sur vous. Je vais envoyer mes enfants venant d’ici et là pour qu’ils viennent s’asseoir avec vous et dialoguer. Puisque je sais que rien de bon ne viendra de vous. Il y a trop de méchancetés qui s’effectuent contre les hommes de loin et de près, vous les faites en pensant que je n’aperçois rien.

 

Je les vois mais sachez bien que maintenant vous allez payer le prix. Ceux qui sont dehors sont aussi mes enfants. Ce sont des rwandais au même titre que vous. Ils sont des rwandais comme vous aussi vous êtes des rwandais. Je vous le répète, ce pays où Moi et ma Mère nous sommes assis est l’autel du monde entier. Je vous le répète, lorsque ces temps vont passés, beaucoup de gens qui habitent le monde souhaitera de venir dans ce pays mais il n’y aura pas d’occasion.

Eh KIGALI, eh Kigali, eh Kigali, tu es malheureux! Mes enfants, habitants de Kigali, vous êtes malheureux!  Toutes les richesses qui vous divisent vous allez les perdre. Ces biens que vous présentez comme signe de votre puissance, je vais les détruire. Ce que vous possédez ce ne pas pour vous car les autres eux aussi ils en avaient. Comprenez-moi bien mes enfants, tout le pays est entouré. Là où les choses arrivent, il n’y a pas de moyen de les stopper. C’est pour cela que je vous exhorte jour et nuit à la conversion pour sauver ceux qui m’écouteront.


Le gros arbre sèche et il ne porte plus de branches. Il ne lui reste que peu de temps pour tomber. Je vous donne un adage rwandais : « Un enfant qui a refusé d'écouter, il n’a pas refusé aussi de regarder ». Je ne parle pas beaucoup aujourd’hui, vous avez reçu beaucoup de  messages de ma part et de ma Mère. Sachez donc que nos paroles ont commencé de s’accomplir et rien ne les empêchera d’aboutir à son objectif.

 Mon enfants, dites au revoir à tous mes enfants. Ceux qui sont au Rwanda et ceux qui sont dans les autres pays du monde. Dites-les que je les souhaite de se rencontrer au nouveau Rwanda, dans les nouveaux temps, Le Rwanda que votre roi m’a consacré à Nyanza. Je vous bénie au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Amen.

 

 --------------------

[SVP, traduisez l'un de ces messages dans la langue internationale que vous comprenez pour aider les autres à saisir cet avertissement du Ciel avant que ça soit trop tard].



18/06/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres